Une dorsale bien différente des autres

Connu sous le nom de John Coe, cette orque mâle a la spécificité d'avoir une entaille à l'arrière de sa nageoire dorsale.

Surnommé John Coe, ce mâle fait partie d’une petite communauté d’orques régulièrement vue au large de la côte ouest de l’Écosse. Cette orque mâle peut être identifié facilement à l’aide d’une entaille sur sa nageoire dorsale.

Des membres du groupe ont également été aperçus au large de Peterhead et de Girdleness à Aberdeenshire, sur la côte ouest de l’Irlande et au large Pembrokeshire au pays de Galles. Le groupe, qui est considéré comme la seule population résidente d’orques du Royaume-Uni, ne contient que neuf individus. On craint qu’il ne disparaisse finalement après avoir été isolé des autres populations d’orques. Les chercheurs pense que cette communauté est la seule population résidente d’orques connue du Royaume-Uni. “Cette petite population d’orques isolée n’a jamais produit de progéniture depuis le début des études, ce qui laisse craindre une extinction imminente.” 

Des attaques causés par des requins

“Les preuves du drame sont apparues quand un des mâles du groupe – connu sous le nom de John Coe – a été observé avec une grande partie de sa queue manquante.” Les observations des experts suggèrent que ceci était presque certainement le résultat d’une attaque de requin. 

Aucune information en revanche sur le type de requin impliqué.

Shop

Notre chaîne YouTube

Publicité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print
X