Échouage massif de 7 orques sur la côte argentine

Ce lundi, 7 orques ont été retrouvées échouées sur une plage de Mar Chiquita en Argentine. Malgré tous les efforts collectifs, un grand mâle à péri.

Sur les 7 orques retrouvées échouées, six d’entre elles ont été sauvés et sont retournés à la mer dans le cadre d’une importante opération qui a duré environ quatre heures et a impliqué plus de 200 personnes.

Cependant un grand mâle n’a pas pu être sauvé durant l’opération, donnant la priorité sur le sauvetage des animaux moins lourd et plus facilement maniables.

Les orques semblaient faire partie du même pod à en croire la structure matriarchale du groupe. Sur les 7 individus, aucun n’avaient auparavant été identifiés par les scientifiques. Le seul recensement effectué sur la côte argentine est fait dans la péninsule de Valdes par l’organisation Punta Norte Orca Research, ce qui indique que ces orques sont probablement des cousins plus ou moins éloignés des orques de la péninsule de Valdes.

© Mauro V. Rizzi

Entre 20 et 30 personnes ont été affectées à la remise à l’eau des animaux, menés par l’Argentine Wildlife Foundation. Les personnes ont accompagné les orques lors de la remise à l’eau afin qu’elles ne se noient pas et ont ensuite été suivis par un bateau.

Le climat et la proximité des animaux sur la côte ont contribué à hydrater leur peau. En revanche, les sur-hydrater peut être contre-productif en cette période de l’année car, à cause du vent, ils peuvent être exposés à des températures hostiles. Il faut également prendre en considération le stress lié à l’intervention et au fait de resté coincé sur le sable.

Lire la vidéo

Pour les personnes qui suivent l’actualité du Site de l’orque, vous n’êtes sûrement pas sans savoir qu’un événement similaire à eut lieu fin Août 2018 à seulement 150 km au Nord de Mar Chiquita. C’est à se demander si une quelque chose provoque ses échouages ?

Pour l’heure, la cause de l’échouage reste inconnu, mais on peut supposer une désorientation de la femelle matriarche qui à conduit tout le groupe à l’échouage. La maladie, le stress voire une cause anthropique restent néanmoins des facteurs probables.

Lorsqu’une orque s’échoue sur une plage involontairement, dans 100% des cas on trouve des marques de dents faites par les autres membres de la famille essayant de ramener l’animal vers le large. Cette cause est donc à écarter car aucunes marques n’a été retrouvé sur les orques et celles-ci étaient dispersées à 400 mètres l’une de l’autre sur la plage.

Une autopsie partielle du mâle décédé à très certainement dû être effectué sur place le jour même, sachant qu’il n’y a pas d’infrastructure dans la région qui permette de stocker un animal aussi gros dans une chambre froide.

Il est important d’agir vite en cas d’échouage de cétacé ! En effet, ces animaux marins pèsent beaucoup plus lourd en dehors de et subissent une pression au niveau des organes internes pouvant causer de graves lésions s’ils ne sont pas vite remis à l’eau.

A en juger de ce qui à pu être montré dans les vidéos, il ne serait pas étonnant que certaines des orques remises à l’eau est été blessées durant l’opération (par exemple des fractures au niveau des nageoires pectorales) au vu de la manière dont les animaux est été manœuvrés (poussés et remorqués au lieu d’être soulevés et bougés). 

Le plus important reste néanmoins que 6 d’entres elles est pu être remise à l’eau saines et sauves.

Shop

Notre chaîne YouTube

Publicité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print
X