Cousteau et le Whale Sanctuary Project s’envolent pour la Russie

Aujourd'hui, Jean-Michel Cousteau ainsi que des membres du Whale Sanctuary Project ont rencontré les dirigeants du ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement de la Russie.

Jean-Michel Cousteau a exprimé sa gratitude au gouvernement russe pour l’invitation et la possibilité d’aider les spécialistes russes à trouver une solution à la situation de la prison des baleines. Il a également parlé de l’expérience de la réhabilitation des orques.

Le chef du ministère de l’Environnement, Dmitry Kobylkin, a déclaré que la libération des orques et des bélugas était prévue pour cet été.

« Peu importe la qualité d’une prison dorée, il est clair qu’il n’y a rien de mieux que de laisser les animaux dans leur environnement naturel », a déclaré le ministre. « Il est important pour nous de sauver les animaux, c’est notre tâche principale. Nous sommes maintenant dans la même équipe », a déclaré Dmitry Kobylkin en se tournant vers M. Cousteau.

Charles Vinick et Jean-Michel Cousteau

Ajoutez votre texte de titrage ici

Le député Vladimir Burmatov, a déclaré que le plus important était de garantir le retour en bonne santé des orques et des bélugas dans leur habitat naturel. Il a également proposé d’installer une webcam dans la «prison des baleines» afin que chacun puisse accéder à une application spéciale sur le gadget et voir comment se passe le processus de réhabilitation, afin de s’assurer que tout le monde est en vie et en bonne santé.

Cependant, le travail de la commission, qui prendra une décision finale sur le sort des animaux, est toujours dirigé par VNIRO (Russian Research Institute of Fisheries and Oceanography). Que cet institut soutienne l’opinion de Dmitry Kobylkin est toujours discutable.

On sait que VNIRO et ses filiales ont un conflit d’intérêts et qu’ils sont favorables aux captures de cétacés. Russian Fisheries et VNIRO ont déjà entamé la procédure de discussion publique sur les quotas de mammifères marins autorisés pour 2020, dans laquelle ils ont proposé de capturer 10 orques et 282 bélugas. En dépit des instructions du président de la Russe Vladimir Poutine, VNIRO n’a pas encore inclus un seul représentant Free Russian Whales au sein de la commission. Cependant, ils ont impliqué l’aquarium Moskumrium et Primorsky pour décider du sort des animaux.

Aujourd’hui, l’équipe Cousteau s’envole pour Vladivostok, où ils rencontreront le chef du territoire de Primorsky, Oleg Kozhemyako. Le samedi 6 avril, l’équipe Cousteau se rendra à la «prison des baleines» pour inspecter personnellement les animaux, évaluer leur état et donner des recommandations pour une réadaptation réussie et le retour à la liberté.

Voir les résumés vidéo de l'échange et de la conférence de presse


Shop

Notre chaîne YouTube

Publicité

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print
X